mercredi 17 décembre 2014

Hanoi J+3


J'ai remarqué qu'à la fin du 2ème jour dans une ville, on a la sensation d'avoir fait le tour et on se demande un peu si on ne va pas s'ennuyer le lendemain... 

Et puis le 3ème jour on se lève plus tranquillement, on prend plus de temps dans sa chambre, on se précipite moins sur ce qu'on veut voir .
On sort sans le plan à la main, on retourne manger là où on a aimé , on a presque ces petites habitudes. 
Ce moment là c'est un régal, c'est là qu'on commence à apprivoiser la ville...

J'ai ressenti ça hier très fort. 


La rue des tapissiers ( ici spécialités de sièges de scooters ) 


Plein de messieurs qui jouent à une sorte de jeu d'échec...



J'ai trainé le matin et comme c'était le premier matin du jour qui te rappelle que oui tu es bien une femme, et bien je me trouvais affreuse, avec une peau affreuse, et je me demandais comment j'allais survivre d'être si vilaine... Tout ça tout ça ( vous allez voir plus tard pourquoi je vous raconte ça) 

Je me suis baladée au marché, je suis allée manger un autre bobun, j'ai été me promener au jardin botanique et je n'y ai trouvé que des locaux en train de faire des parties de badminton endiablées et un autre jeu avec un volant qu'ils frappent du pied.
Les petits vieux faisaient leur aérobic bizarre (et non maman je ne confonds pas avec du taichi :-) 

Et puis à 18h je suis retournée manger un bun cha. Et oui je suis un peu monomaniaque! 
Et c'est là que j'ai rencontré jansen ! 
(Attention tout ce qui va suivre est véridique )

Jansen c'est l'américain healthy tu vois.

Il est grand, sportif, il vit à Austin au Texas mais il n'aime pas dire qu'il est américain parce qu'il n'aime pas les américains qui sont trop obsédés par l'argent, il court et il boit tous les matins des smothies, il fait du yoga, et il a deux entreprises une qui commercialise des bottes en caoutchouc fashion.
Mais il voudrait ouvrir une boutique de ice Cream avec des chandeliers au plafond parce que tu vois il veut faire un truc qui est bon pour le monde (something good for the world, you know?) et il trouve que les bottes c'est pas good for the world mais les ice Cream si !!!?!!?
il adore la France il adore mon accent
 (of course)
Il me demande ce que je fais je lui raconte ma Life, canoëwoman , la tapisserie (il trouve ça trop fashion) et que je vais passer mon permis bus ! 
Et là il explose "what you look Like a model you know you cannot be à bus driver ! "
Au début j'ai pensé que j'avais mal compris (enfin jansen tu ne peux pas dire à une fille qui a une vilaine peau et un teint de navet qu'elle ressemble à un top model ??! Mais jansen n'a pas peur de l'emphase !) 
Et puis il me le répète (cool) et puis il a finalement compris que c'était pour mon métier de canoë-woman et que ça n'était pas pour faire le transport scolaire!
Après quand je lui ai dit mon âge il a re-poussé des cris en me disant que les américaines à mon âge elles étaient affreuses avec la peau affreuse (!!!) 
Moi j'ai souri et j'ai dit avec une fausse modestie toute française 
"perhaps it´s because I never smoke"

Bref il m'a remontée le moral jusqu'au Pic saint loup en 14 minutes! 


Il venait d'arriver et il voulait passer la soirée à tester toutes les adresses de street food du lonely planet ! 
Moi comme j'étais sûre que c'était un garçon qui adore les filles mais pas pour leur rouler des galoches, j'étais tranquille, j'ai dit Banco ! 
(En fait après il m'a montré des photos de son ex qui portait les bottes en caoutchouc)

Et on est aller tester les Banh cuon sorte de raviolis vapeur fourrés à la viande 
Et après il voulait aller goûter les glaces d'une soit disant maison française "Fanny"
Et là on a fait péter le plateau 14 parfums/ chocolat chaud/ pastèque 
On a goûté des parfums étranges mais délicieux comme jeunes pousses de riz



Après on est rentre chacun de notre côté car le spectacle de marionnettes sur le lac qu'on voulait voir était fini !

Bref j'ai passe une excellente soirée j'ai réussi à tenir des conversations en anglais toute la soirée ! 
Et ça ! ça m'a vraiment regonflé le moral ! 

Demain je rentre sur Bangkok
... et lundi Paris !



mardi 16 décembre 2014

Hanoi J+2




Aujourd'hui 

J'ai observé les gens qui jouent au badminton au milieu des hordes de scooters, (hier soir il y avait même des enfants qui jouaient en pyjama sur le trottoir et c'est un exploit ici car il y a tellement de trucs sur le trottoir qu'on peut rarement y circuler. J'ai pris un coup de raquette d'ailleurs les enfants étaient mort de rire !)

J'ai observé les petits vieux qui font une gym très drôle autour du lac...

J'ai visité le musée de la femme (non non je ne fais pas une fixette sur les nanas c'est juste LE musée le plus important à Hanoi) très très chouette avec toute une salle sur la naissance et une sur la cuisine  qui m'ont passionnées (je ne vois pas pourquoi d'ailleurs ;-) 

J'ai visité le très célèbre temple de la littérature qui était rien d'autre qu'une cour d'écoles de touristes qui se prennent en photo et qui hurlent (j'ai pose  comme d'hab puisqu'ils voulaient me prendre en  photo, peut être qu'ils me prennent pour Patricia kass...)

J'ai remangé un bo bun et j'ai goûté un autre plat très connu le bun cha !
C'est des boulettes de porc dans un bouillon et tu ajoutes toi même les vermicelles, plein d'herbes (basilique thaï, menthe, coriandre et shiso ) de la papaye verte en fine tranche et de l'ail pilé. Tout est dans des petits bols à côté et tu rajoutes au fur et à mesure! 
Un régal !



Pour les curieux la recette :

http://misstamkitchenette.com/bun-cha-de-hanoi/#.VJAj3tkayc0

lundi 15 décembre 2014

J'ai trouvé plus d'infos sur ce plat formidable grâce à cet article :

http://misstamkitchenette.com/bo-bun-vermicelles-de-riz-au-boeuf-saute/#.VI7oadkayc

Et grâce à Wikipedia, j'ai pu découvrir que la plante que je cherchais toute à l'heure est du shiso japonais!

Deux très bonnes adresses bobun pour les parisiennes

Celle que je connais :
Petit traiteur vietnamien qui paye pas de mine sur la rue daguerre juste à l'endroit  où elle débouche sur l'avenue du Maine 

Et celle là, toute neuve, qui a l'air fameuse:

http://misstamkitchenette.com/halte-gourmande-au-cafe-lux/


Adieu rizière bonjour Hanoi



J'ai, par chance, fait le trajet avec le couple de français qui était dans la maison sur pilotis avec moi.
Et une fois arriver à Hanoi, ils m'ont montré le trajet en bus pour rejoindre le centre de la gare routière (et éviter un coûteux taxi) 
J'ai trouvé ma guest house au milieu de l'agitation et une fois les bagages posés, me suis jetée sur l'adresse de bobun locale dénichée sur internet!
oh my GOD!
Une tuerie, au milieu des touristes bien rencardés et des hanoiens, je me suis régalée !
Le bobun n'est pas très différent de celui trouver à Paris, les nems en moins ! 
Salade, menthe, mélisse (ou quelque chose qui y ressemblait...) nouilles de riz, germe de soja, bœuf, chips d'ail frit (c'est l'élément clef ), cacahuètes.... J'en aurai pleuré ! J'en fait des tonnes mais vraiment j'adore ça et je compte bien améliorer le mien et inaugurer un jour de bobun à la maison ! 

Regonflée à bloc et prête à avaler les rues de cette ville qui m'excite tant, il ne manquait plus qu'une astuce pour alléger mes pieds de mes bonnes chaussures Aigle que j'ai bénit dans le froid du nord du Vietnam ! 
Je les ai troqué contre des "slip on" vietnamien (on est une modasse ou on ne l'est pas) 
et j'ai eu la sensation d'une scène de film.
"Comme elle était petite mon augustine, avec ces ballerines de toile, comme elle semblait légère on aurai dit qu'elle avait 14ans" 
(spéciale dédicace à une qui se reconnaîtra) 

Bon je n'avais pas l'impression d'avoir 14 ans mais d'être légère pour narguer les scooters et me faufiler dans la circulation de fourmilière ça oui ! 
Ici personne ne marche, ils ne comprennent même pas le principe.



J'en ai cherché en vain à Bangkok ! 
3 semaines après... Les voilà ! 



dimanche 14 décembre 2014

Mai chau


Journée très tranquille... 

J'ai passé mon temps à faire du vélo dans les rizières, 
à négocier des tissus pour m'apercevoir après que le distributeur de la ville est vide (heureusement que j'ai pas tout claquer en tissus et que j'ai ce qu'il faut pour payer mon lit et le bus!) , 
à essayer de télécharger mon appli code de la route, 
à traduire "vous avez trois points de repère sur le parcours" en allemand, 
et à rigoler avec la doyenne pendant qu'elle tisse et que je parle allemand à mon téléphone ! 

Demain Hanoi ! 






samedi 13 décembre 2014

Vietnam : Dien bien phu / Mai chau




Court passage à Dien bien phu, passage de frontière en bus local sans encombre. J'ai fait le voyage avec un sympathique couple israélo-australien. 
Dien bien phu ambiance gare routière rien de bien sympathique de ce que j'ai pu voir de la ville. 
J'ai pris directement un bus très tôt le lendemain matin pour Mai Chau une vallée à 3h de Hanoi. 
Et là je tombe sur un bus génial avec  des presque couchettes accompagnées de couvertures léopard. 
Avec vidéo en boucle d'un spectacle de chanteurs/chanteuses populaires vietnamiens. 
Des énormes shows avec 25000 danseuses sur scène et des décors kitsch au possible ! 
Grand confort ! Pour 8h de voyage c'est appréciable ! 

Changement de pneu sur la route 


Et j'arrive a Mai chau qui est en effet un vallée magnifique remplie de rizière. 
Je m'installe dans une maison traditionnelle, ici les gens proposent le gîte et le couvert aux touristes, je partage donc une immense pièce en bois et sol en bambou avec un australien. 
Elle installe des nattes au sol, me fait un lit et tend un grand rideau au milieu de la pièce. 
Il y a un petit enfant dans la maison et les parents passent leur temps à lui chanter des contines. 

Au rez chaussé de chaque maison il y a un métier à tisser et les dames vendent le fruit de leur travail ...

La maison où je loge 

Messieurs qui travaillent le bois 

Et bien sur il y a l'indetronable Wifi ...
Que je suis rassurée d'avoir pour prendre des nouvelles de C qui a une récidive de hernie discale.
Malheureusement j'apprends qu'elle et sa famille vont être rapatriés du Cambodge jusqu'en France... 
Je suis si triste pour elle, pour eux...

jeudi 11 décembre 2014

Commande spéciale

C'est dit, le lectorat est de plus en plus exigeant !

J'ai eu une commande de nature morte en carré là voilà !

Tout ce petit monde repose sur un châle en coton écru qui me sert de tout (couverture, écharpe, coussin...) 




Du coin bas/gauche au coin bas/ droit : 

Ma trousse de toilette, le peigne en bois que mon papa m'a ramené de Chine, déodorant Sanoflore, stick solaire vichy, shampooing, huile de calendula à la citronnelle, huile de jojoba, huile de noix de coco pour mes cheveux trouvée à Vientiane, huile essentielle de lavande, extrait de pépin de pamplemousse (une dose tous les jours on est jamais malade) ma boîte à savon thaïlandaise, trousse achetée sur le marché à Luang prabang, boucle d'oreille traditionnelle aka acheté à Nong Khiaw à un monsieur dans la rue, beurre de carite, mes trois lectures très bien choisie je me suis régalée ! Mes carnets, mon couteau pour l'ananas acheté à Nong Khiaw, ma banane argent/passeport, le guide Laos , et ... Mon sin ! 

Hier soir j'ai eu une illumination ! 
Le sin peut se porter en écharpe enfin plutôt en snood ! 


Mais pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt ! :-) 

Sinon je peste car mon appareil photo m'a lâché au début du voyage et maintenant que jette un coup d'œil aux nouveaux modèles je m'aperçois qu'ils ont tous le wifi intégré ça veut dire que si l'autre enclume il était mort un mois plus tôt j'aurai fait le voyage avec un nouveau et j'aurai pu vous inonder de vraies bonnes photos ! Et j'aurai gardé des souvenirs de meilleure qualité !
J'ai les b....

Enfin y'a plus grave hein! 

En images ...


Enfants qui courent avec leurs bouées. 


Rue principale de Muang ngoi 

Enfants qui jouent dans une barque 

Buffle qui se baigne/ chien peureux qui le poursuit 


Chiot/ enfant qui pleure avec le chiot dans les bras

La dame qui m'a nourrit deux jours ! 

Le linge, le bois, les piments rouges et le charbon qui sèchent 

mercredi 10 décembre 2014

Le sin lao

Bande fille 




Grand mère et petite fille en sin qui s'enlacent 


Ça fait un moment que je veux vous parler du sin . 
Le sin est la jupe traditionnelle lao. 
Et, de ce que j'ai pu observer, c'est le seul vêtement traditionnel qui n'est pas relégué aux musées ou aux fêtes. 
Le sin est partout toutes les femmes en portent mais ce qui est formidable c'est que le pantalon, le jeans, le surveat, le legging est partout aussi.
Les femmes, les petites filles, les ados... elles portent toutes les deux. 

J'y pense car en ce moment je suis à mon poste préféré sur le banc en osier confortable qui trône sur le palier de ma guest house qui donne directement sur la rue principale.

Et vient de passer une bande de filles (ça c'est formidable la bande de filles est un concept universel) que j'ai croisé hier sur le pont toutes en surveat (voir photo) 
et aujourd'hui elle viennent de passer devant moi en rigolant (je les fais bien rire visiblement!) toutes en sin. 

Le sin c'est très simple c'est un tube de tissu que l'on repli devant et c'est fixé avec une accroche. Il y en a en coton ou en soie ou les deux mélangés.

Depuis que je suis rentrée au Laos je trouve ce vêtement magnifique, j'adore sa simplicité et la façon dont elles les rendent actuel, et la silhouette...

J'avais envie d'en acheter un sans jamais me décider et finalement j'ai eu un coup de cœur sur le marché de luang prabang pour un mélange coton et soie qui fait des reflets magnifiques.

Je vous le montrerai ! 

Sinon je passe la frontière demain et la seule chose qui me motive à quitter ce pays magnifique c'est l'espoir de trouver du chocolat au Vietnam ! Là ça devient très très dur pour moi ...



Oh mon Bateau !

Aujourd'hui voyage en bateau jusqu'à Muang khua dernière étape avant le passage de la frontière ! 

Trajet en bateau de 5h archi chouette 
Tout plein de français, on a bien rigolé, des super paysages avec plein de buffles qui se baignent et plein d'enfants qui font du kayak sur deux bambous collés ensemble ! 

On a remonte le fleuve donc remonte des rapides c'était assez impressionnant ! 

L'embarquement des français !


Notre chauffeur qui, même s'il porte une veste avec des éléphants, n'était pas commode !

On a récupéré deux moines au passage !
allez hop 
Et 25 français qui les prennent en photo !


On a croisé deux énormes maisons-moulin comme ça sur le fleuve 
Il avait l'air de sortir du charbon mais je n'y connais rien il faut que je me renseigne 


Le débarquement des français